Chasseurs de djihadistes en ligne : un podcast de l’INRER sur la Katiba des Narvalos et le groupe CtrlSec, collectifs citoyens sur internet connus pour leurs actions contre la propagande des groupes terroristes islamistes sur les réseaux sociaux, avec « Charlie », porte-parole de la KdN, au micro d’Isabelle Kersimon.


Pour aller plus loin, sur Twitter :
• Le compte de la Katiba des Narvalos sur Twitter : @katnarvtv
• Le compte de « Charlie » sur Twitter : @CharlieBismuth
• Les comptes de CtrlSec et CtrlSec.fr sur Twitter : @CtrlSec et @Ctrlsec_FR

Pour en savoir plus sur la Katiba des Narvalos :
« Ces simples citoyens qui traquent les terroristes », une enquête de Matthieu Suc, Mediapart, 18 mars 2018.
« Terrorisme/haine en ligne : ils sont les chasseurs de Daech sur les réseaux sociaux. Qui sont ces justiciers ? », CRIF, 6 mars 2020.
« Parodies de Daech : de la déconne et des infiltrés sous VPN », par Alice Maruani, L’Obs, 21 novembre 2016.
« Terrorisme : ces anonymes qui traquent les djihadistes de Daech sur Internet », par Hugo Wintrebert, Le Parisien, 15 février 2020.
«  »Katiba des Narvalos » : rencontre avec une armée d’internautes qui fait la chasse aux jihadistes », par Gaëlle Joly, France-TV-Info, 9 janvier 2017.
• Page Wikipedia consacrée à la KdN.

Pour en savoir plus sur CtrlSec :
« Internet et propagande jihadiste : la régulation polycentrique du cyberespace », par Valentine Crosset et Benoît Dupont, CAIRN Info, Critique Internationale 2018/1 (N° 78), pages 107 à 125.
« The Cyber Activists Who Want to Shut Down ISIS », par Simon Cottee, The Atlantic, 8 octobre 2015.
« Dans une vidéo, des Anonymous disent à Daech que «la guerre est déclenchée» », par Grégor Brandy, Slate, 16 novembre 2015.
« Comment les hacktivistes d’Anonymous luttent contre Daech », par Gilbert Kallenborn, BFM-Tech, 18 novembre 2015.
• Page Wikipedia sur la London Controlling Section (CtrlSec).

Pour lire le roman de Ann Scott : La Grâce et les Ténèbres, éditions Calmann-Lévy, 19 août 2020.

One response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.