Entre double-discours et inculture iconographique, les biais cognitifs travaillent les consciences au profit des idéologues antisémites, que la nature de ces images incitant à la haine soit connue ou non.
Analyse de l’opération idéologique d’appropriation du mot "woke" pour le transformer en instrument d’occultation de la réalité des discriminations fondées sur la couleur de peau.